TOURISME RESPONSABLE

Le code mondial d'éthique du tourisme a été créé en 2001 par un "ONUsien". Il s'inspire de nombreux codes professionnels et déclarations analogues qui l'ont précédé et il y ajoute de nouvelles idées qui reflètent notre société en mutation de la fin du XXe siècle. Le tourisme international devant presque tripler, selon les prévisions, au cours des vingt prochaines années, les Membres de l'Organisation mondiale du tourisme sont convaincus que le Code mondial d'éthique du tourisme est nécessaire pour essayer de réduire au minimum les effets négatifs du tourisme sur l'environnement et le patrimoine culturel et, en même temps, d'en maximiser les avantages pour les habitants des destinations touristiques.

Nos séjours sont montés dans un esprit de tourisme éthique et responsable. Ce tourisme alternatif porte sur différents points :

  • des rencontres authentiques entre vous et les populations locales

  • le respect des cultures et des peuples

  • le respect de l'environnement

  • la mise en place des séjours avec le plus d'interaction possible avec les petits acteurs locaux du tourisme

  • le respect de l'animal et de la Terre

Cela implique pour vous :

  • De rester humble envers les personnes que nous rencontrons. 

  • De ne pas porter de tenues qui seront perçues de manière provocante dans le pays où nous nous trouverons. Par exemple, en Inde, il est souhaité que les femmes portent des vêtements longs (robes longues, jupes longues, pantalons) mais pas de shorts.
    De même, des tee-shirts manches courtes seront préférables aux débardeurs, et les décolletés profonds sont à laisser à la maison.

  • Bien que certains pays, notamment les abords des voies ferrées en Inde, soient extrêmement pollués par des quantités phénoménales de sacs plastiques, nous vous demandons d'appliquer les mêmes règles que celles auxquelles nous sommes maintenant habitués en Occident, c'est à dire de ne rien jeter en dehors des poubelles prévues à cet effet.

  • Afin d'éviter d'inciter les enfants à aller vers la mendicité, il est recommandé de ne pas leur distribuer bonbons, jouets, stylos, et tout autre cadeau.

  • De même, afin d'enrayer le laxisme qui s'installe chez beaucoup de jeunes tibétains en exil du fait qu'ils gagnent plus d'argent qu'un professeur dûment embauché en cumulant 2 à 3 parrainages procurés par des âmes bienfaitrices occidentales, nous vous recommandons d'être réalistes lorsque vous souhaiterez aider l'un d'eux ou lorsque vous rencontrerez votre filleul. Nous avons pu voir des Occidentaux envoyer jusqu'à 150 euros par mois à leur filleul, alors que cela correspond à un salaire !!

  • La notion du temps n'est pas la même entre certains pays comme l'Inde ou le Népal et nos pays occidentaux. Il est essentiel de prendre cette donnée en compte afin d'appréhender les retards et les changements de planning qui peuvent parfois surgir, avec sérénité et détachement.

Dans le cadre d'une démarche responsable, nous reversons 50 euros par personne par voyage vers les organisations locales.

Cette remise d'argent est effectuée directement par nous, sur place, en votre présence, ainsi vous êtes assuré que ces fonds ne partent pas alimenter un système bureaucratique arriéré.